Business

Chèques vacances : ne ratez pas la date limite pour échanger vos tickets périmés

Sur son site, l’ANCV l’affirme : les chèques-vacances permettent 1.001 usages. Loisirs, hébergement, restaurants, voyages, découvertes, ces chèques obtenus en entreprise sont utilisables partout en France (sous réserve d’acceptation) et vers les pays de l’Union européenne. Et surtout, leurs dates sont flexibles. Car après leur émission, ils sont valables jusqu’au 31 décembre, deux ans après. Par exemple, des chèques-vacances qui avaient été émis le 14 janvier 2015 étaient valables jusqu’au 31 décembre 2017, soit quasiment trois ans dans ce cas précis. Mais si vous arrivez à la fin de période de validité, il est toujours possible de les prolonger en les échangeant sur votre espace dédié.

Il vous reste donc trois mois afin d’effectuer les démarches. C’est ce que rappelle Moneyvox, concernant les titres expirés le 31 décembre 2022. Vous avez en effet jusqu’à la fin du mois de mars pour pouvoir procéder à un échange. Il suffit de se connecter à votre espace dédié, de vous connecter ensuite à un compte Extranet puis de faire les demandes. Mais il faut que les titres aient une valeur supérieure à 30 €. De nouveaux titres valables deux ans seront alors émis. En ce qui concerne les autres démarches, il faut envoyer les anciens chèques par courrier avant le 31 mars, et les nouveaux vous seront envoyés dans un délai d’un mois.


À LIRE AUSSI

SNCF : vous pouvez désormais utiliser les chèques vacances sur le site

Des frais de 10 €

Seul petit bémol, des frais de 10 € vous seront facturés sur la valeur totale. Pour ne pas avoir à payer cette somme, il faut choisir les “chèques-vacances connect”, ceux dématérialisés. Ce sont les personnes les plus fragiles qui bénéficieront des périmés. Comme le rappelle Moneyvox, à ce jour, plus de quatre millions de salariés reçoivent des chèques-vacances, un peu plus de quarante ans après leur lancement. Subventionnés par le comité d’entreprise, le comité social et économique ou l’organisme social ou employeur, ils permettent aussi de réaliser de bonnes affaires, comme des réductions sur l’hébergement ou la restauration (jusqu’à 20%). De grands noms du tourisme ont négocié ces réductions, et de bons plans sont aussi disponibles dans le domaine du sport et des loisirs.


À LIRE AUSSI

Vacances : voici comment bénéficier d’une aide de 300 euros jusqu’à 25 ans

Source link