Lifestyle

de nombreux bienfaits et vertus pour la santé

pistache

Bien qu’elle soit la star incontestée à l’heure de l’apéritif, la pistache est souvent jugée trop salée et trop calorique. Pourtant, intégrée de la bonne manière à un régime alimentaire équilibré, elle offre bien des atouts pour la santé.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce fruit à coque délicieux que l’on peut manger cru ou cuit, nature ou salé, en plat ou en dessert.

La pistache en quelques mots

pistache-originesOléagineuse et de la famille des Anacardiacées, la pistache est un fruit vert entouré d’une peau violette protégée par deux coques. Elle est issue du pistachier qui pousse dans les climats chauds. D’origine asiatique, elle est majoritairement produite par l’Iran, les États-Unis, la Turquie, la Syrie et la Grèce.

Le saviez-vous ?

Les producteurs savent facilement quand ils doivent récolter les précieuses pistaches. En effet, lorsque le fruit est mûr, la coque de celui-ci s’ouvre naturellement.

La pistache et ses bienfaits pour la santé


Fais baisser le mauvais cholestérol :

pistache, bienfaits pour la santé

Fruit oléagineux, la pistache contient 50 % de lipides. Cependant, ces derniers sont pour la majorité des acides gras insaturés. Ils permettent donc de réduire le mauvais cholestérol et d’augmenter le bon cholestérol contrairement aux acides saturés.

Protège le cœur :

La teneur élevée de la pistache en potassium et en magnésium a une action bénéfique sur la tension artérielle et la bonne santé du système cardiovasculaire (protection du cœur et des artères).

💡Ces deux sels minéraux sont également des antistress naturels.

D’autres bienfaits méconnus de la pistache :

  • Son pourcentage en fibre facilité le transit.
  • Riche en vitamine C et en zinc, elle booste l’immunité et aide à la cicatrisation.
  • Sa proportion en acides foliques est bénéfique à la femme lorsqu’elle souhaite concevoir un enfant. D’autre part, les acides foliques aident les femmes à mieux vivre leur ménopause en limitant les bouffées de chaleur.

Intégrer la pistache dans son régime alimentaire

Pour bénéficier de tous les nutriments de la pistache, il faut la choisir sans sel.

On recommande de ne pas en manger plus de 4 à 5 par jour, car elle reste très calorique (569  kcal en moyenne/100 g).

💡La consommer régulièrement au petit-déjeuner est idéale car son apport calorique sera éliminé au cours de la journée.

Parfaite après une séance de sport :

La richesse nutritionnelle de la pistache en fait un encas idéal pour les sportifs.

En effet, elle contient des omégas-3 (acides gras) que le corps ne sait pas fabriquer et qui constituent une grande source d’énergie pour réaliser des efforts dans la durée en renforçant les articulations.

Autre atout, elle est riche en antioxydants comme la lutéine, le bêta-carotène, et le fer ce qui favorise le transport de l’oxygène dans l’organisme, d’où une récupération plus rapide (moins de crampes, moins de courbatures).

Dans la cuisine du quotidien :

pistache en cuisineOn trouve la pistache dans la charcuterie, les glaces, les farines, l’huile et à l’apéritif, bien sûr, mais on peut également l’intégrer à une cuisine ménagère pour profiter de ses bienfaits de façon raisonnée.

  • Concassée pour apporter du croquant aux pâtes ou au riz.
  • Incorporée dans une tajine ou une salade comme tous les fruits secs.
  • Réduite en poudre dans un yaourt nature ou dans un gâteau fait maison.

💡Pour limiter l’apport calorique, il suffira de retirer un ingrédient de la recette de base (par exemple des pignons de pins dans une recette de pâte)) et de le remplacer par la pistache. Tout est question d’équilibre.

Pour bien la conserver, il faut la placer dans un récipient hermétique à l’abri de l’humidité. Il est possible de la congeler pour l’utiliser ultérieurement dans des recettes.

À lire aussi :

Source link