Entertainment

Elle refuse de payer son loyer et de quitter la maison, le proprio démonte le toit

À Vannes, un propriétaire souhaitait rénover la charpente de sa maison. Sa locataire refusant de quitter les lieux, il a tout de même décidé de lancer les travaux.

On le sait, les conflits entre voisins sont légions, à l’image des litiges entre propriétaires et locataires. Et parfois, ce genre de conflit peut amener à des situations complètement insolites comme cette histoire rocambolesque à Vannes, dans le Morbihan, rapportée par Ouest-France.

Crédit photo : iStock

Un propriétaire s’était décidé à agrandir sa maison, occupée par une locataire. Il lui a alors notifié un congé pour des travaux d’agrandissement. Le courrier, adressé le 1er août 2022, prévoyait un départ de la locataire le 26 juin 2023. Sans réponse de la part de sa locataire, il continue d’entreprendre son projet de rénovation : permis de construire, établi des devis, etc….

Un moment, il décide de contacter directement sa locataire pour connaître sa position. Et là, le propriétaire tombe de haute lorsqu’elle lui indique qu’elle ne partira pas, malgré le courrier.

La locataire a tout bonnement refusé de quitter les lieux et, depuis, ne paie plus son loyer. Cela fait donc 20 mois désormais qu’elle continue à vivre dans la maison sans payer son dû, tout en retardant, par sa présence, les travaux souhaités par le propriétaire.

Crédit photo : iStock

Pourtant, cela faisait deux ans que le propriétaire avait informé la locataire, atteinte du syndrome de Diogène, de ces travaux à venir. Elle conteste la validité de la lettre de congé reçue durant l’été 2022, arguant qu’aucun “motif sérieux et légitime” justifiant son départ n’est mentionné, “ni le nom du membre de la famille qui habitera dans ce logement”. En outre, elle indique que le courrier ne comporte pas la notice obligatoire d’information du locataire”.

La maison inondée après le retrait du toit

Las de l’obstination de sa locataire, le propriétaire a donc opté pour les grands moyens pour la déloger, en lançant concrètement les travaux. Il entame les travaux de surélévation en retirant le toit.Forcément, une fois les ardoises retirées, la maison s’est retrouvée inondée dès la première averse de pluie : “C’est nous qui avons bâché avec mon fils”, se plaint la locataire.

Crédit photo : iStock

Pas de quoi émouvoir le propriétaire qui a lancé une procédure d’assignation en justice pour obliger l’indésirable locataire à quitter les lieux : “On répète qu’on ne peut plus se loger, mais il ne faut pas être étonné, quand on voit le comportement de certains. Les propriétaires n’ont plus envie d’investir, si c’est pour que leurs locataires se mettent en insolvabilité, n’entretiennent pas le bien, le dégradent ou, pire, le détruisent”, insiste le propriétaire.

Bien malin qui pourra prédire l’issue de ce conflit immobilier mais on imagine mal un locataire rester dans une maison dépourvue de toiture.

Source link