Politics

tirs de mortier et dégradations dans le centre-ville de Saint-Étienne

tirs de mortier et dégradations dans le centre-ville de Saint-Étienne

Comme dans de nombreuses villes françaises, Saint-Étienne a été le théâtre d’affrontements entre les forces de l’ordre et des groupes d’individus, ce jeudi 29 juin. Ils font suite à la mort de Nahel, tué par un policier mardi.

Tirs de mortier, jets de projectiles et lacrymogène

Rassemblés dans le centre-ville, des groupes de personnes ont commencé à allumer des feux, notamment rue Michel-Rondet, en utilisant des poubelles.

Face à eux, les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène pour les disperser. Les forces de l’ordre font face à un groupe d’une centaine de personnes qui ont notamment eu recours à des tirs de mortier.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus sur un premier feu de poubelles, aux alentours de 21 heures, à proximité de Centre Deux, dans le quartier de Bellevue.

Le Gier aussi concerné

À Rive-de-Gier, des containers ont également été pris pour cibles à proximité du centre social. Les jeunes auraient été alors dispersés « assez rapidement », annonçait jeudi soir le commissaire Lenglet. Mais, il était alors impossible de présager de la suite des évènements.

Dans le Gier, des agents supplémentaires étaient venus prêter main forte aux fonctionnaires de police, également épaulés par des hommes venus de Saint-Étienne.

Source link